Les détecteurs autonomes avertisseurs de fumée
Article mis en ligne le 21 décembre 2014
dernière modification le 22 décembre 2014
logo imprimer

PNGLes détecteurs autonomes avertisseurs de fumée

JPEG

Que dit la loi ?

La loi n°2010-238 du 9 mars 2010 rend obligatoire l’installation de détecteurs de fumées dans tous les lieux d’habitation (logements, résidences principales ou secondaires, publics ou privés, neufs ou anciens) avant le 8 mars 2015. La loi ALUR du 24 mars 2014 a mis à la charge du propriétaire-bailleur l’obligation d’installer un détecteur normalisé NF EN 14604. Lors d’une mise en location, le propriétaire-bailleur doit s’assurer du bon fonctionnement du détecteur lors de l’établissement de l’état des lieux d’entrée. En cours de bail, il revient au locataire de veiller à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif.

L’occupant de tout logement doit notifier l’installation de DAAF à un assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages incendies suivant le modèle ci-dessous. L’assureur peut prévoir une minoration de la prime ou de la cotisation prévue par la police d’assurance garantissant les dommages incendies.

PNG

Combien faut-il en acheter et où les installer ?

La réglementation prévoit l’installation a minima de :

  • au moins un détecteur par logement ;
  • au moins un détecteur par niveau. Mais il va de soi que plus il y a de DAAF installés, plus un incendie sera détecté précocement. Ikl peut aussi être recommandé de :
  • identifier le chemin d’évacuation depuis les chambres vers l’extérieur et placer au moins un détecteur dans ce parcours, à proximité des chambres pour protéger les occupants pendant leur sommeil ;
  • éviter d’en installer dans les lieux générateurs de vapeur d’eau (salle de bain par exemple).

L’installation est simple et peut être réalisée par l’occupant lui-même. Il suffit de l’installer en partie haute de la pièce ou du couloir de préférence au centre, en le fixant à l’aide de vis et chevilles fournies ou en le collant.

PNGQue faire lorsqu’un détecteur sonne ?
Il faut évacuer les lieux au plus vite en refermant les portes et appeler les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112. Tenter d’éteindre un début d’incendie est risqué sans matériel. Il faut également se baisser au plus près du sol. S’il est impossible d’évacuer, il faut alors colmater la porte de la pièce où on se trouve avec du linge mouillé pour stopper le passage de fumées, refroidir la porte si possible avec de l’eau, se couvrir le nez et la bouche, appeler les pompiers au 18 ou 112, et enfin se manifester à une fenêtre.

En cas de déclenchement intempestif d’un DAAF(cas exceptionnel), il suffit d’enlever le détecteur de son support, en le dévissant d’un quart de tour à la main et de le porter à l’extérieur. Vous pouvez aussi retirer momentanément la pile pour arrêter l’alarme.

A télécharger



puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2008-2017 © Larroque dans le Tarn - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.8